Comité Départemental d’éducation pour la santé de Vaucluse

On SEXprime. Programme de prévention en Santé Affective et Sexuelle

Programme de prévention en Santé Affective et Sexuelle

Implantation

Nous sommes actuellement en phase de recherche de lieux d'implantation pour 2022-2023.

Si vous êtes intéressés par ce programme, ou pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Contexte

Dans le cadre du plan d’action Enfants, Adolescents, Jeunes du Programme Régional de Santé Publique, et dans l’objectif de développer des actions d’éducation à la vie affective et sexuelle des jeunes, le CoDES 84 propose d’intervenir auprès des jeunes de votre établissement.

Le programme On SEXprime est financé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) PACA, et ne présente donc aucun coût pour l’établissement.

Présentation

Le programme On SEXprime s’adresse à des jeunes de 14 à 20 ans, en formation dans des structures hors éducation nationale (MFR, ACAF MSA, lycée agricole, mission locale, PJJ etc…).

Dans une démarche pédagogique active, le CoDES 84 propose différents outils et techniques d’animation de groupe favorisant la participation de chacun et chacune, la prise de parole et le débat.

Objectifs

Objectif général

Permettre aux jeunes de faire des choix conscients et responsables dans leur vie affective et sexuelle.

Objectifs spécifiques

1. Sensibiliser les équipes éducatives à la démarche d’éducation pour la santé en matière de vie affective et sexuelle, et à la posture professionnelle adéquate.

2. Enrichir les connaissances des jeunes sur le corps humain et la sexualité pour prendre conscience de leur corps et de celui des autres, le respecter et en prendre soin.

3. Favoriser chez les jeunes une prise de conscience des grandes dimensions de la santé affective et sexuelle : biomédicale, psycho-affective et sociale.

4. Renforcer les compétences psychosociales des jeunes afin de favoriser des comportements relationnels responsables individuels et collectifs.

Déroulement

4 séances d’éducation à la vie affective et sexuelle d’1h30 auprès des jeunes

Séance 1 : Les 3 dimensions de la vie affective et sexuelle : biomédicale, psycho-affective, sociale et environnementale / L’anatomie des organes génitaux.

Séance 2 : Respect et égalité : consentement, stéréotypes de genre, orientation sexuelle, rapport sexuel, désir et plaisir, pornographie.

Séance 3 : Le cycle menstruel, les différentes méthodes contraceptives et l’IVG / Les IST, le VIH, les préservatifs.

Séance 4 : Renforcement des compétences psychosociales des jeunes : identification et expression des émotions, pratique de la pleine attention, sensibilisation à la gestion de conflit.

NB : Chaque séance propose des outils et techniques d’animation visant à favoriser une participation active des jeunes. Les supports pédagogiques sont diversifiés. A chaque séance est donnée l’information sur les lieux ressources à proximité, les sites internet fiables et les numéros gratuits nationaux en matière de vie affective et sexuelle.

Les étapes pour l’établissement

1. Concertation avec la structure : rencontre avec les responsables de la structure pour la présentation du programme On SEXprime.

2. Sensibilisation de l’équipe éducative : organisation d’un temps de sensibilisation de 2 heures à l’attention des professionnel.les de la structure.

3. Ateliers co-animés auprès des jeunes : 4 ateliers d’1h30 auprès des jeunes, co-animés par la chargée de projet du CoDES et un.e professionnel.le de l’établissement.

4. Réunion Bilan : une réunion d’une heure avec les professionnel.les en fin de programme, pour faire l’évaluation.

"L’éducation à la vie affective et sexuelle est un apprentissage fondamental, qui doit être inclus dans le cursus scolaire à tous les niveaux, comme le prévoit la loi Aubry de 2001, qui a été réaffirmée en 2018 par la circulaire Schiappa, à raison de 3 séances d’éducation à la sexualité par an et par niveau, dès le plus jeune âge. C’est encore un des objectifs du Parcours éducatif en santé, instauré en 2016, qui rappelle l'importance de la prévention et de l'éducation à la santé et l'égalité entre les sexes. Garantir des espaces d’expression et de questionnement animés par des personnes formées est indispensable pour que les jeunes puissent bénéficier d’informations concernant leur santé, leur bien-être, et le fonctionnement de leur corps et pour vivre des relations affectives et sexuelles désirées et consenties. Ainsi l’éducation à la sexualité favorise l’autonomisation et l’émancipation de tous∙tes."

(Source : https://www.planning-familial.org/fr/education-la-sexualite/leducation-la-vie-affective-et-sexuelle-est-un-apprentissage-fondamental)

Nous sommes disponibles pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter !

Contact

Marie Vonderscher - Chargée de projet

Financement

Ce programme est financé par l'Agence Régionale de Santé (ARS) PACA et Conseil départemental de Vaucluse

ARS Paca
Conseil départemental de Vaucluse

Date de modification : 24 juin 2022